The interior of the Mansion is closed for restoration but we're still open and there's a lot to see and do!

Considéré comme le « Père de la nation », George Washington était un célèbre général, un fermier, un entrepreneur et il fut le premier président des États-Unis.

Plus de 200 ans après sa mort, George Washington reste considéré comme l’un des chefs de file les plus importants des États-Unis. Son nom et son effigie figurent sur le billet d’un dollar américain et il a donné son nom à la capitale de la nation.

George Washington est né dans la colonie britannique de Virginie le 22 février 1732, où son père, Augustine Washington, était planteur. Alors qu’il n’était âgé que de 11 ans, son père meurt en léguant la plupart de ses biens au demi-frère aîné de George, Lawrence. Comme beaucoup de riches planteurs en Virginie, Augustine Washington voulait envoyer son fils George faire ses études en Angleterre. Mais la mort d'Augustine rendant cela impossible, l'éducation formelle de George se termine à l'âge de 15 ans.

À 17 ans, George Washington est nommé arpenteur du comté de Culpeper en Virginie. L'expérience qu'il a acquise en arpentant les terres non colonisées, ses liens avec des personnes importantes au sein du gouvernement colonial de Virginie, et ses qualités de dirigeant, le conduisent finalement à commander les troupes de Virginie pendant la guerre franco-indienne, (la guerre de Sept Ans), commencée en 1754. Durant ce conflit, Washington reçoit une reconnaissance internationale pour ses qualités de leader et pour son courage.

En 1759, il épouse Martha Dandridge Custis, une riche veuve avec deux enfants, et ils s’installent à Mount Vernon. Tout au long de sa vie, Washington a travaillé avec diligence pour élargir et améliorer la taille et la productivité de ses cinq fermes de Mount Vernon.

Se considérant, avant tout, comme fermier, il n’a de cesse de rechercher les techniques et sciences agricoles les plus récentes. Il apporte également d’importantes améliorations à sa résidence de Mount Vernon et aux beaux jardins qui l’entourent.

Lorsque la Révolution américaine éclate en 1775, Washington est nommé commandant en chef de l'armée continentale, les forces armées se battant pour obtenir l'indépendance de la Grande-Bretagne. Bien qu'il ait perdu plus de batailles qu'il n’en a gagnées, George Washington a mis en place une stratégie gagnante qui débouchera sur de grandes victoires telles que la bataille de Trenton en 1776 (avec la célèbre traversée du fleuve Delaware le jour de Noël), celle de Princeton en 1777, et, avec l'aide de ses alliés français, la victoire décisive de la guerre à Yorktown, à l’automne 1781.

À la fin de la guerre, il prend l’extraordinaire décision d’abandonner son commandement militaire et de renoncer à son poste au Congrès des États-Unis pour retourner à sa paisible demeure de Mount Vernon. Ce geste réaffirme l’un des principes fondamentaux du gouvernement des États-Unis nouvellement indépendant : le principe de l'autorité absolue du pouvoir civil sur le militaire.

Mais sa retraite s’avère être de courte durée. En 1787, il est appelé à exercer les fonctions de président de la Convention constitutionnelle, au cours de laquelle fut écrite la Constitution des États-Unis. Ses qualités de dirigeant et sa renommée durant la Convention contribuent à l’élaboration et à la ratification de ce document qui, plus de 200 ans plus tard, est devenu le fondement du gouvernement représentatif le plus ancien sur terre.

En 1789, il est élu à l’unanimité premier président des États-Unis d'Amérique. Au cours de ses mandats présidentiels Washington a permis d’établir un gouvernement stable et efficace. Malgré son désir de se retirer à Mount Vernon, le Général accepte de servir un second mandat avant de laisser sa place en 1797, à son successeur, John Adams, pour permettre un transfert en douceur au bureau présidentiel.

Après sa retraite du gouvernement, Washington revient à Mount Vernon, où il continue à faire prospérer son exploitation agricole. Il crée également de nouvelles entreprises, dont une distillerie de whisky qui, en 1799, était l’une des plus importantes des États-Unis. Il meurt le 14 décembre 1799 des suites d’une infection de la gorge. Il posséda des esclaves tout au long de sa vie mais décida de les affranchir dans son testament, ce que ne fit aucun autre père fondateur propriétaire d’esclaves.

À sa mort, Washington a été décrit dans son éloge funèbre en ces termes : « Premier dans la guerre, Premier dans la paix et Premier dans le cœur de ses concitoyens, » une phrase qui lui est encore souvent associée de nos jours.

Bienvenue à Mount Vernon

Votre billet d’entrée générale comprend l’accès à la Résidence et à sa belle vue sur le fleuve Potomac ainsi qu’à de nombreuses autres structures historiques, y compris la tombe de George Washington. Les visiteurs peuvent également explorer les jardins, côtoyer les personnages costumés et les animaux et visiter le musée. L’entrée à la distillerie et au moulin à blé, situés à 5 km du domaine, est également incluse. Un restaurant offrant tous les services est également à votre disposition sur place.

ACHETER DES BILLETS
Buy Tickets Shop
Donate Membership Calendar Apps Videos Email Signup Restaurant

Open 365 Days A Year

3200 Mount Vernon Memorial Highway
Mount Vernon, Virginia 22121